Rapport annuel TRACFIN

La cellule chargée de contrôler les flux financiers en matière de blanchiment, et notamment ceux provenant de pays non fiables, a récemment rendu public son rapport pour l’année 2011.

 

Au titre des secteurs présentant le plus grand risque, TRACFIN a notamment placé des sociétés de sécurité. Le signal ainsi envoyé n’est pas des plus favorable aux métiers de la protection et de la sûreté privées.

 

Source : MINEFI, 22 août 0212