Guerre économique contre les télécoms chinois

La lettre A (n°1568 – 16 novembre 2012) révèle que le constructeur de matériel de télécoms Huawei fait l’objet d’une attention toute particulière des pouvoirs publics français, mais aussi indiens, australiens et américains (ces derniers bloquant purement et simplement toute importation de matériel Huawei).

 

Leurs produits sont suspectés de permettre la captation d’échanges privés et/ou confidentiels au profit d’autres puissances.

 

L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI – http://www.ssi.gouv.fr/ ) recommande donc aux opérateurs français des télécoms d’éviter leur usage.