La CNIL vise les drones

Nous avons déjà évoqué dans ce blog le potentiel de la filière drones : http://demaisonrouge-avocat.com/2012/12/12/les-drones-ont-le-vent-en-poupe/

 

Les faits semblent nous donner raison puisque le groupe d’armement public Nexter vient de créer une nouvelle filiale dénommée Nexter Robotics appelée à relever ce nouveau défi stratégique : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130115trib000742659/defense-pourquoi-nexter-se-lance-dans-les-drones.html

 

Concernant cette problématique, et étant acquis que les drones, définis comme étant des « aéronefs sans pilote développés initialement à des fins militaires, offrent « un potentiel considérable en termes d’observation, d’acquisition et de transmission de données, ainsi que de géolocalisation », la CNIL  a estimé que ces appareils étaient susceptibles de porter atteinte à la vie privée.

 

La haute autorité a donc engagé une réflexion prospective avec des acteurs du secteur.

 

http://www.cnil.fr/nc/la-cnil/actualite/article/article/usages-des-drones-et-protection-des-donnees-personnelles/#