Surveillance des surveillants : BIG BROTHER is watching you

Dans une décision du 3 janvier 2013, la CNIL a sanctionné le titulaire d’un système de surveillance par vidéo jugé trop intrusif dans le contrôle des salariés.

http://www.cnil.fr/la-cnil/actualite/article/article/la-cnil-sanctionne-la-surveillance-permanente-de-salaries/

 

En l’espèce, le box des agents de sécurité d’un immeuble étaient sous « l’œil » permanent des caméras, ce qui portait atteinte à leur vie privée selon ces derniers.

 

La CNIL a effectivement estimé que ce procédé disproportionné « en ce qu’il ne participait pas à la protection des occupants de l’immeuble (…) témoignait en réalité de la volonté du responsable de traitement de contrôler le travail du personnel de surveillance ».

 

Petit rappel sur le droit applicable :

http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/management/221131280/proteger-les-secrets-de-lentreprise-en-respectant-le-droit-