Washington impose sa loi au CAC 40

Tel est le titre retenu par la revue Intelligence OnLine (IOL) dans son n°686, du 10 avril 2013 pour s’émouvoir de certaines pratiques juridiques d’intrusion.

 

En substance, le journal spécialisé – et très souvent bien informé – relate que les sociétés du CAC 40 présentes aux Etats-Unis s’obligent à se placer « sous la tutelle du Département de la justice américain. Les gouvernements français successifs ont laissé faire, permettant à Washington de disposer d’un accès privilégié aux données de quatre des groupes français les plus actifs à l’international ».

 

Ou comment renoncer à son détriment à l’application de la Loi de blocage … (loi n°68-538 du 28 juillet 1968).