Davantage de moyens pour le renseignement d’état !

Telle est la conclusion du rapport rendu public le 30 avril 2013 par la Délégation parlementaire au renseignement.

 

Loin de vouloir dénouer les rapprochements opérés sous la précédente majorité, la délégation propose notamment de conserver ce périmètre et d’augmenter les moyens humains et techniques des services de renseignement français (ANSSI, DCRI, DGSE, TRACFIN, Douanes…).

 

Néanmoins, la délégation souhaite en parallèle étendre et renforcer son action de contrôle sur ces services.