Les lobbies parlementaires doivent désormais s’identifier

En ce 55ème anniversaire de la constitution du 4 octobre 1954, on sait que la loi est votée par le Parlement, et ce qui relève également du domaine de la loi par opposition au règlement (articles 34 et 37).

 

Pour autant, chaque projet ou proposition de loi ne germe pas nécessairement dans l’esprit du législateur.

Bien souvent, l’idée est soufflée par quelques groupes d’intérêts souhaitant voir adopter une norme favorable à leurs clients.

 

Avec beaucoup de pudeur, cette réalité a longtemps été ignorée. Après quelques tentatives avortées et suite à un rapport parlementaire récent http://www.assemblee-nationale.fr/representants-interets/rapport_bureau_2013.pdf les représentants d’intérêts doivent désormais clairement – et largement – s’identifier au sein de l’Assemblée Nationale http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/01/01002-20131001ARTFIG00458-l-activite-des-lobbies-davantage-encadree-a-l-assemblee.php