Après en avoir perdu son lapin, Lindt voit son ours contesté

Nous avions précédemment relaté les péripéties juridiques rencontrées par Lindt pour faire valoir son lapin à titre de marque, en vain :

http://demaisonrouge-avocat.com/?s=lindt

 

Son ourson, qui s’inscrit dans cette même démarche, est depuis lors contesté par Haribo.

 

Cette société estime que son ours gélatineux et rose, étonnamment dénommé « ours d’or », étant antérieur, celui en chocolat, en enveloppé de papier doré créé en 2012 par Lindt est source de confusion.

 

Le tribunal de Cologne ne s’est pas laissé instrumentalisé par le confiseur, les juges n’ayant pas relevé de ressemblances entre les deux sucreries.

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/04/13/20005-20140413ARTFIG00131-la-guerre-des-oursons-ignore-la-treve-de-paques.php