Influence : la France stigmatisée

Nous savons combien l’image d’un pays sur la scène internationale est déterminante sur le plan économique et juridique.

 

Nous préparons d’ailleurs une contribution sur le sujet qui sera rendu publique au 1er trimestre 2015 et que nous développons d’ores et déjà dans les cours où nous intervenons en matière de géopolitique du droit et diplomatie d’entreprise.

 

Dans ce cadre, plusieurs initiatives doivent être soulignées :

 

–          une nouvelle étude – qui fait suite aux travaux précédemment menés par Claude REVEL pour le Ministère du commerce extérieur – sur la place de la France pour la promotion du droit continental. Ce rapport dirigé par David GORDON-KRIEF est établi au nom du Conseil Economique Social et Environnemental. Un constat lucide :  http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2014/2014_19_influence_france_internationale.pdf

 

–          l’offensive des institutions – sous couverts de bons et généreux sentiments – pour atteindre la France dans son modèle : l’OCDE http://www.lesechos.fr/journal20141024/lec1_france/0203884074716-lutte-contre-la-corruption-locde-reproche-a-paris-ses-efforts-limites-1056943.php et l’ONG Transparency international http://www.transparency-france.org/observatoire-ethique/tag/lobbying-2/  qui estiment que la France demeure un pays corrompu.