Chronique du renseignement (2)

La matière étant devenue un véritable objet de droit, il convient en conséquence de lui réserver toute la place nécessaire à son étude désormais.

 

Dans son premier rapport annuel, la CNCTR a rendu ses conclusions après une année d’activité. Elle a ainsi officiellement annoncé que 20 282 personnes avaient fait l’objet de mesures de techniques de renseignement entre le 3 octobre 2015 et le 2 octobre 2016 (dont 47% dans le cadre de l’antiterrorisme). 8 538 avis ont été rendus sur des demandes d’interception de sécurité http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/12/13/premier-bilan-de-la-commission-chargee-du-controle-du-renseignement_5047987_3224.html

 

Par ailleurs, Monsieur Louis Gautier, secrétaire général du SGDSN, a prononcé le 22 décembre 201 un discours sur « renseignement et terrorisme » devant les sessions IHEDN-INHESJ http://www.sgdsn.gouv.fr/site_article211.html

 

Tandis que le ministre de la défense a annoncé que son ministère avait déjoué 24 000 attaques en 2016 http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/08/01003-20170108ARTFIG00050-le-ministere-de-la-defense-a-dejoue-24000-cyberattaques-en-2016.php il a annoncé la mise en œuvre d’un plan de cyberdéfense d’envergure en dévoilant la nouvelle doctrine militaire en la matière http://www.lefigaro.fr/international/2016/12/12/01003-20161212ARTFIG00221-la-france-muscle-sa-cyberdefense.php

 

En outre, en matière de renseignement technique la DRM va disposer d’un campus innovant, avec le soutien des grandes entreprises technologiques de défense http://www.lopinion.fr/edition/politique/renseignement-militaire-francais-se-pare-d-campus-dernier-cri-116758 Il faut toutefois déplorer que faute d’effectif suffisants et de savoir-faire, au vu de la masse d’informations captées dans le cadre des interceptions de correspondances électroniques, l’analyse a été confiée à l’entreprise américaine Palantir.

 

Bien que n’étant pas une mesure de renseignement (mais tend à l’être dès lors que le procédé enregistre des informations) à relever le décret n°2016-1860 du 23 décembre 2016 instituant l’usage de caméras mobiles lors d’interventions de police ou de sécurité https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000033692847