Du contrôle des marchandises dangereuses … et de son chauffeur

Pour des motifs de sécurité publique, en raison de la nature des marchandises dites dangereuses, et eu égard au comportement anormal d’un chauffeur qualifié pour le transport de ce type de matière, le nouvel article L. 114-2 du Code de la sécurité intérieure autorise désormais les employeurs à mettre à pied et à licencier un salarié dont les agissements sont incompatibles avec les activités sensibles https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000034114663&cidTexte=LEGITEXT000025503132&dateTexte=20170331&oldAction=rechCodeArticle&fastReqId=1234963854&nbResultRech=1