Géostratégie des blocs économiques

Au titre de la compétition géoéconomique auxquelles se livrent les puissances de ce monde, plusieurs éléments significatifs doivent être relevés, traduisant les tendances actuelles majeures :

 

Afin de protéger ses données d’Etat, l’Estonie fait le choix de créer un data center, sous couvert d’ambassade diplomatique, au Luxembourg, par peur de l’ours russe ? http://www.numerama.com/politique/269792-pour-proteger-ses-donnees-lestonie-ouvre-un-data-center-embassade-au-luxembourg.html

 

Très porté sur les questions géopolitiques, Jean-François Fiorina, directeur général adjoint de Grenoble Ecole de management, nous livre un point de vue instructif sur l’affaire Alstom qui avait vu la branche énergie vendue à General Electric, perçue comme une défaite économique http://notes-geopolitiques.com/notesgeo/wp-content/uploads/2017/06/CE4.pdf

A rapprocher du colloque que nous avions organisé sur ce même thème pour le SYNFIE : http://synfie.fr/index.php/actualites/lettre-trimestrielle/finish/5-lettre/500-lettre-d-information-du-synfie-mars-2016

 

En réplique, ainsi que nous l’avions relevé par ailleurs https://www.cairn.info/revue-securite-globale-2017-1.htm , il est patent que l’Union Européenne a décidé de riposter notamment par le RGPD (ou GPDR, à vocation extraterritoriale) et par la taxation fiscale des GAFA http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2017/06/28/google-une-guerre-americano-europeenne-qui-ne-dit-pas-son-nom/

 

Pour comprendre davantage les mécanismes de la guerre économique qui fait rage, l’analyse toujours pertinente de notre ami Christian Harbulot sur le Portail de l’IE https://portail-ie.fr/short/1612/la-pedagogie-indispensable-sur-la-guerre-economique et, dans le même esprit, par des étudiants de l’Ecole de Guerre Economique (www.ege.fr ), cette étude sur la stratégie économique américaine face à l’Europe http://www.infoguerre.fr/matrices-strategiques/realite-de-strategie-economique-americaine-face-a-leurope-apres-trump-5911