Sur le renseignement électronique

A l’ère numérique, le renseignement électronique est devenu un défi tant la masse et la diversité des sources requiert des moyens d’analyse à grande échelle.

 

Techno-dépendante des Etats-Unis, la France n’avait eu d’autre alternative que de s’en remettre à Palantir, l’outil d’analyse américain de la NSA.

 

Les USA n’étant manifestement pas aussi bienveillants qu’ils le prétendent à notre endroit, une initiative fleurit destinée à créer une solution indépendante :